Session TTT à Cartomob 2021

Le programme Tribute to Tobler (TTT) organise son troisième séminaire – atelier sous la forme d’une Session du colloque Cartomob Tous (im)mobiles, tous cartographes ! le mardi 15 juin 2021.

L’accès au colloque est gratuit, mais soumise à inscription. S’inscrire.

Présentation de la session

Cette 3ème séance des ateliers  TTT est, ouverte à un public plus large que d’ordinaire Elle sera l’occasion de présenter des travaux en cours réalisés autour de la représentation des flux / mouvements entre des lieux, et des accessibilités aux  initiés par Tobler.

L’originalité de Tobler est de combiner systématiquement les aspects thématiques, mathématiques et informatiques en adoptant une démarche ouverte et reproductible avant l’heure. Il fournit en effet les programmes informatiques qu’il développe  en fortran, les données et images qu’il fabrique en appui de ses propositions théoriques et méthodologiques. C’est pourquoi il est aujourd’hui possible de remobiliser ses propositions initiales pour les porter dans les outils contemporains, de manière à assurer leur accessibilité.

Aux côtés des mathématiques, l’informatique est en effet l’un des piliers des recherches de Tobler qui lui permettra  de renouveler à la fois l’analyse géographique quantitative de phénomènes sociaux, par la proposition de modèles numériques tels ceux sur les mouvements (Tobler, 1980, 1981) ou les accessibilités (1994) que la cartographies de leur résultats par la mise au point de méthodes de fabrication et de représentation variées (Tobler, 1982, 1987, 1988).

Trois présentations / démonstrations sont vont illustrer ces questions,  elles sont organisés en deux groupes visant à l’analyse cartographique de flux /  mouvements et des accessibilités.

+++++++++++++++++
Cartographier des flux et mouvements
+++++++++++++++++

Françoise BAHOKEN❖ , Étienne CÔME❖ & Nicolas LAMBERT◎ présenteront les trois approches complémentaires de la cartographie des matrices OD initiées par Tobler, dans le cadre d’une réflexion d’ensemble visant à modéliser et à cartographier / géovisualiser des flux, mouvements et trajectoires.

Tobler examine trois types de cartes qui sont cartes discrètes, continues ou animées en précisant qu’elles se différencient « […] en fonction de la manière dont elles montrent le mouvement. Le type de carte discrète consiste en des bandes ou des flèches dont la largeur est proportionnelle au volume déplacé […] » (Tobler, n-d.1).

Pour l’approche discrète, Tobler développe le Flowmapper en 1979 [Voir ici], un outil dédié à la seule représentation des matrices OD (Tobler 1982) qui intègre des possibilités de filtrage et de dessin d’objets. Aucune des versions développées n’étant opérable à ce jour, l’outil  est remobilisé au sein de TTT pour un futur usage dans R et d3.

+++ La première contribution présente Une relecture du Flowmapper de Tobler, toujours en cours.

Elle reprend d’abord dans R ses fonctions de dessin de flux sous la forme de bandes ou de (doubles) flèches [Voir]. Elle étend ensuite leur construction de manière à ce que toutes leurs dimensions soient paramétrables, ce qui enrichit leur sémiologie et autorise une représentation de flux ou de mouvements. Cette relecture spatialise les bandes / flèches pour autoriser leur visualisation sur une sphère ; une présentation interactive est est proposée dans le cadre de la famille d’outils migrExplorer [Voir].
La présentation est mise en oeuvre sur des données de flux inter régionaux mondiaux de populations étrangères (International migrant stock, ONU, 2020) dans le cadre d’une approche reproductible. [Accéder]

L’approche continue est développée par Tobler en parallèle de l’approche discrète qu’il explore tant pour ce qui relève de la modélisation des interactions spatiales que de leur cartographie, illustrant alors le transfert des concepts et notions de la physique à la géographie. Cela lui permet de proposer de nouvelles méthodes de représentation des matrices OD sous la forme de champs de potentiels (Tobler, 2005), de champs vectoriels.

+++ Cette approche fait l’objet de la seconde présentation : Création et visualisation de champs vectoriels pour l’analyse de matrices Origine Destination.

Elle reprend également dans R les algorithmes  de Tobler (1981), les étend et les complète avec des outils de visualisation dynamique à l’aide de droplets, pour une visualisation animée de champs vectoriels [Voir].
Elle est mise en oeuvre sur le fichier MIGRES de l’INSEE décrivant des MIGrations RESidentielles selon différentes catégories socio-professionnelles.

+++++++++++++++++
Cartographier des accessibilités
+++++++++++++++++

Anne-Christine BRONNER◎ présentera la représentation des matrices de distances temps en mobilisant la régression bidimensionnelle, une méthode développée par Tobler (1994) avant d’être déployée par Colette Cauvin (2005, 2009) et ses collègues pour l’analyse comparative de réseaux de transport.

La méthode permet de réaliser des cartes en anamorphose pour visualiser l’accessibilité. Elle est mise en œuvres sur des données de trafic routier et ferroviaires d’accès à Paris.

❖ Univ. Gustave Eiffel, IFSTTAR. ◎ CNRS.

Références de Tobler concernées

– Tobler, W., R. (1970). A computer movie simulating urban growth in the Detroit region, Economic Geography,  46(2), 234-240.
– Tobler, W. R. (1979), A geographical flow mapping program, Geographical Analysis, n°13, Vol. 1, pp. 1-20.
– Tobler W. R. (1980) A Model of Geographic Movement and A Movement Talk
– Tobler, W.R. (1981). A model of geographical movement, The Geographical Analysis, 13(1), 1-20.
– Tobler W. R. (1982), Cartographic study of movement tables, Presentation in the National Computer, Graphic Assembly – session on Statistical Graphics – Mapping, Anaheim, 17-06-1982.
– Tobler W. R. (1987), FlowMapper Tutorials.
–Tobler, W. R. (1988), Resolution, resampling and all that, Paper for Discussion at the International Geographical Union Global Database Planning Project, Tylney Hall, England, May, 9-13, 1988, 9 p.
Tobler W. R. (1994), Bidimensional regression, Geographical Analysis, vol. 26, N°. 3, p. 187-212.
– Tobler, W. R. (2003). Tobler’s flowMapper. Notes de recherches incluant Flowmapper Tutorials (p.9), Movement Mapping (p. 104), On viewing Flow Maps (p. 111), Experiments in Migration Mapping by Computer (p. 128)
– Tobler W. R. (2005) Asymmetry to Potentials
– Tobler, W. R. (2012). Migrations: maps and models, A talk


Remerciements : Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet TTT, une Collaboration structurante de recherches visant à remettre en avant les travaux de Waldo R. Tobler (1930-2018), géographe et cartographe américano-suisse pionnier et auteur majeur de l’analyse quantitative en géographie ; il est financé par l’Université Gustave Eiffel.

Le collectif TTT souhaite rappeler qu’il est ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent participer à la valorisation de l’héritage académique de Tobler.