Tribute To Tobler – TTT

 Ateliers de TTT
(réservé)

Tribute to Tobler (TTT) est une collaboration structurante de recherche (CSR) financée par l’Université Gustave Eiffel. Portée par les départements Aménagement, Mobilités, Environnement (AME) et Composants et Systèmes (COSYS) à Marne-la-Vallée, elle est co-portée par trois unités CNRS : l’UAR Riate à Paris, l’UMR SAGE à Strasbourg et l’UMR Lisst à Toulouse. Le programme est financé jusqu’au 31 décembre 2024.

TTT est un programme de recherche fondé sur la valorisation des travaux de Waldo R. Tobler (1930-2018), un géographe et cartographe américano-suisse, auteur majeur de l’analyse quantitative de données en géographie. Tobler faisant figure de pionnier, TTT consiste à (re)mobiliser ses apports pour les rendre accessibles à un public francophone et faciliter leur appropriation et leur extension dans les environnements de recherche contemporains, qu’ils soient théoriques, méthodologiques ou ou technologiques.


Accès direct aux listes de travaux réalisés autour du corpus de documents de Tobler
– Travail sur la bibliographie : voir TTT zotero (accès sur demande @ objet : TTT zotero)
– Publications, communications, posts et billets : voir  sur TTT productions
– Ateliers, séminaires et webinaires internes : voir sur TTT bac à sable.
– La liste des programmes informatique est disponible dans TTT : R&D
– La liste des textes traduits est accessible sur TTT traductions

Accès à l’espace de travail collectif  ./github.com/tributetotobler


Fondements du projet

TTT trouve son origine dans l’existence d’un corpus de quelques 310 documents (des publications et communications, des notes de recherches publiées ou non, des programmes informatiques, des outils et des fichiers de données numériques) qui lui a été directement transmis par Tobler, sur différents supports (clés, DVD, etc.).
C’est pourquoi le collectif ambitionne d’analyser ces documents pour les valoriser voire les revisiter dans une perspective d’ouverture et de diffusion, notamment à la communauté francophone, aussi pour  assurer la prise en main et la reproductibilité de ses méthodes, de leurs résultats cartographiques, avec les outils contemporains.
La définition que Tobler donne de la géographie : « La géographie, c’est l’étude des processus qui affectent « l’arrangement » des gens à la surface de la terre », traduit sa volonté de s’intéresser au fonctionnement des phénomènes et non de s’arrêter à leur simple description. Cela explique les deux socles de compétences fondamentales sur lesquels il s’appuie systématiquement : les mathématiques et l’informatique, pour analyser différents domaines thématiques, souvent en vue de leur application concrète.

Deux approches principales ont dirigé les recherches de Tobler :
– Une approche théorique et conceptuelle (Tobler est à l’origine de deux lois de la géographie : la première Loi de la géographie (la Tobler first law en 1970 qui donnera lieu à un forum en 2000) et la seconde est dédiée à la « Hiking fonction » ;
– Une approche liée au développement de programmes et d’outils permettant la mise en œuvre de ses propositions méthodologiques.

Rappelons que Tobler (1959) est à l’origine, avec son système MIMO (Map in Map Out), de ce qui deviendra plus tard les Systèmes d’information géographique (SIG).
L’article “Automation and Cartography” qui présenta MIMO fut ainsi le premier article de Tobler. Son  dernier papier fut consacré à … Mercator ! (Tobler, 2017) ; il gagna un titre posthume à la 2017′ CaGIS Map Design Competition.

Sur le plan thématique, Tobler s’est en particulier penché sur la modélisation des interactions spatiales ; sur ce qu’il nomma  « cartographie analytique » ou cartographie thématique de recherche ; sur  la généralisation cartographique ; sur l’interpolation et le lissage cartographique ainsi que sur les cartogrammes au sens de transformations cartographiques de positions (projections).

Enjeux

Le premier enjeu de TTT réside dans le regard contemporain porté sur des travaux précurseurs mais pour la plupart méconnus, alors qu’ils demeurent fondamentaux pour l’analyse de données localisées, d’où l’importance de leur mise à plat en vue de leur classement thématique pour en faciliter l’accessibilité et la connaissance
>> L’analyse du corpus de documents textuels de Tobler donne lieu à une bibliographie thématique réalisée sur Zotero [, prochainement mise à disposition à l’issue d’une vérification. Un archivage sur une plateforme dédiée est envisagée, dans la mesure du possible, en vue d’une meilleure diffusion de l’ensemble du corpus..

Le second enjeu tient à une relecture des travaux théoriques et méthodologiques de Tobler, en vue de faciliter leur prise en main avec les outils contemporains. Il donne lieu à une ré-écriture des programmes informatiques (dans les langages actuels tels R, java et d3, javascript) que Tobler a mobilisé dans (une sélection de) ses publications et communications.
Les expérimentations qui en résultent sont mises en œuvre, d’une part, sur les (propres) jeux de données de l’auteur et d’autre part, sur des jeux de données variés qui intéressent les membres de TTT, dans le cadre d’une validation empirique plus générale des propositions de Tobler.

>> Les programmes et données correspondantes font l’objet d’un dépôt dédié, ouvert sur la plateforme ./github/tributetotobler
>> La liste des programmes informatique est disponible sur TTT  R&D
>> Les différentes expérimentations liées l’écriture de programmes issus des travaux de Tobler sont destinées à former un package R. Elles seront présentées au fil de l’eau sur le carnet de recherches #Néocarto [Voir ici].

Collectif

TTT s’appuie sur une équipe interdisciplinaire composée de géographes, cartographes, géomaticiens, statisticiens et informaticiens, organisée autour de cinq co porteur.e.s.

> Porteur.es

  • Françoise BAHOKEN (porteure, coord.) – Chargée de recherche, U. Gustave Eiffel / AME
  • Étienne CÔME (co-porteur, coord.) –  Chargé de recherche, U. Gustave Eiffel / COSYS
  • Anne-Christine BRONNER (co-porteure) – Ingénieure de recherche, CNRS / UMR 7363 Sage
  • Laurent JÉGOU (co-porteur) –  Maître de conférences, U. de Toulouse 2 – CNRS / UMR 5193 LISST /  CIEU
  • Nicolas LAMBERT  (co-porteur) –  ingénieur de recherche,  CNRS / UAR Riate

> Membres du collectif
Par ordre alphabétique des collègues impliqué.es (R&D, webinaires, traductions…)

  • Laurent BEAUGUITTE – Chargé de Recherches, CNRS / UMR Géographie-cités (Paris)
  • Colette CAUVINProfesseur des universités, U. de Strasbourg (Strasbourg)
  • Armelle COUILLET – Ingénieure d’Études, CNRS / UMR IDEES (Rouen)
  • Pascal GASTINEAU – Chargé de recherches , U. Gustave Eiffel/AME (Marne-La-Vallée)
  • Claude GRASLANDProfesseur des universités, U. de Paris (P.7) / UMR Géographie-cités (Paris)
  • Didier JOSSELIN – Directeur de recherches, CNRS / UMR Espaces (Avignon)
  • Alain L’HOSTIS Directeur de recherches, U. Gustave Eiffel / AME (Lille)
  • Marion MAISONOBE – Chargée de Recherches CNRS / UMR Géographie-cités (Paris)
  • Christine PLUMEGEAUD – Ingénieure de recherche, CNRS / UMR Migrinter (Poitiers)
  • Sébastien REY-COYREHOURCQ – Ingénieur de recherche, U. de Rouen – CNRS / UMR IDEES (Rouen)
  • Philippe RIVIERE – Chercheur indépendant, codeur cartographe, VisionsCarto (Vendôme)
  • Pierre-Olivier VANDANJON – Directeur de Recherches, U. Gustave Eiffel/AME (MLV)
  • Gilles VUIDEL – ingénieur de recherche, CNRS / UMR 6049 ThéMa

Le collectif est ouvert à toute proposition de collaboration.

Financements

TTT voit actuellement son financement étendu pour un an (2023-2024), après avoir reçu un premier financement pour deux ans (2020-2021) étendu à quatre ans (2020-2023) de la Vice-présidence Recherche de l’Université Gustave Eiffel. TTT reçoit également le support de membres des départements Aménagement, mobilité, Environnement (AME) et Composants et Systèmes (COSYS) de l’Université Gustave Eiffel.
TTT a par ailleurs reçu un soutien financier du Projet fédérateur Mobilités et transitions numériques (PF MobtransNum), aussi de l’UMR 7301 Migrinter (CNRS, U. de Poitiers), ainsi que la participation de membres du CNRS : de l’UMR SAGE CNRS Univ. de Strasbourg, de l’UMS RIATE CNRS Univ. de Paris/CGET, de l’UMR LISST CNRS Univ. de Toulouse et de l’UMR THEMA CNRS Univ. de Besançon.

L’action de valorisation TRANSCARTO, sous la forme d’une École thématique du CNRS, est principalement financée par TTT.

Démarche d’ensemble

Action 1. Identification des travaux de Tobler
– Rassemblement et identification des travaux (articles et programmes) de Tobler
– Identification des travaux ayant déjà fait l’objet d’une valorisation

Action 2. Références bibliographiques de Tobler
– Classement thématique ;
– Recodage en vue d’un import dans Zotero ;
– Réalisation d’une bibliographie thématique ;
– Création d’un dépôt thématique des textes et programmes informatiques.

Action 3. Programmes informatiques de Tobler
– État de la question programmes existants, ceux déjà mobilisés dans les supports et langages actuels ;
– Choix des thèmes de programmes – articles, données, code
– Développement d’un package R (en liens avec d3)

Action 4. Valorisation et dissémination
– Colloque international Tous (im)mobiles, tous cartographes ? du 2 au 4 novembre 2020, du 14-16 juin 2021 à Toulouse. Recueil des contributions au colloque Cartomob.
– École Thématique  Transformations cartographiques (TRANSCARTO)  (Anne-Christine BRONNER, coord.), du 18 au 22 octobre 2021 à Aussois.

Références mentionnées

Tobler W. R. (1959.1) “Automation and Cartography”, The Geographical Review, XLIX, 4 (1959), pp. 526–534; translated and reprinted in Geodeziya i Kartografiya, XXI, 3, (Moscow, 1962).

Tobler W. R. (2017), “A new companion for Mercator”, Cartography and Geographic Information Science (CaGis), 45:3, 284-285, DOI: 10.1080/15230406.2017.1308837

Quelques références de Tobler en cours de mobilisation

Publications

– Tobler, W. R. (2013),  A study of Munich commuting, Soltice, An electronic journal of geography and mathematics, XXIV, 1:1-4.
– Tobler, W. R. (1987), FlowMapper Tutorials, p. 9
– Tobler W. R. (1982), Cartographic study of movement tables, Presentation in the National Computer Graphic Assembly – session on Statistical Graphics – Mapping, Anaheim, 17-06-1982
– Tobler, W. R. (1981), A Model of Geographical Movement, Geographical Analysis, 13: 1-20. DOI : 10.1111/j.1538-4632.1981.tb00711.x
– Tobler, W. R. (1981), Depicting federal fiscal transfers, The Professional Geographer, 33:4, 419-422, DOI : https://doi.org/10.1111/j.0033-0124.1981.00419.x
– Tobler, W. R. (1979), A geographical flow mapping program, Geographical Analysis, n°13, Vol. 1, pp. 1-20.
– Tobler W. R. (1975), Mathematical map models, Proceedings, CartoGIS, p. 65-73
– Tobler, W. R. (1973). Choropleth maps without class intervals. Geographical analysis, 5(3), 262-265. http://csiss.org/SPACE/workshops/2006/UCSB/docs/Choropleths.pdf
– Tobler, W. R. (1970), Experiments in migration mapping by computer, The American Cartographer, vol. 14, n°2, pp. 155-163.

Notes de recherches (non publiées)

– Tobler, W. R. (n.-d), On viewing flow map, in: Movement mapping, Notes de recherche non datées, 6 p.
– Tobler, W. R. (n.-d), Optimal Parsing of Large Arrays, in: Movement mapping, Notes de recherche non datées, 6 p.


Contacts :

Françoise BAHOKEN
Université Gustave Eiffel / AME splott
Cité Descartes, Marne-la-Vallée
prenom.nom@univ-eiffel.fr
Étienne CÔME
Université Gustave Eiffel / COSYS grettia
Cité Descartes, Marne-la-Vallée
prenom.nom@univ-eiffel.fr

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search