Tribute To Tobler – TTT

 

TTT (Tribute to Tobler) prend la suite de gflowiz dans lequel il s’inscrit initialement. Les deux projets fusionnent pour prendre la forme d’une Collaboration structurante de recherche (CSR) financée pour deux ans (2020-2021).

TTT est un programme de recherche fondé sur la valorisation des travaux de Waldo R. Tobler (1930-2018), géographe et cartographe américano-suisse, pionnier et auteur majeur de l’analyse quantitative en géographie.

Fondements du projet

TTT trouve son origine dans l’existence d’un corpus de quelques 310 documents (des publications et communications, des notes de recherches publiées ou non, des programmes informatiques, des outils et des fichiers de données numériques) qui lui a été directement transmis par Tobler, sur différents supports (clés, DVD, etc.).

C’est pourquoi le collectif ambitionne d’analyser ces documents pour les valoriser voire les revisiter dans une perspective d’ouverture et de diffusion, notamment à la communauté francophone, aussi pour  assurer la prise en main et la reproductibilité de ses méthodes, de leurs résultats cartographiques, avec les outils contemporains.

La définition que Tobler donne de la géographie : « La géographie, c’est l’étude des processus qui affectent « l’arrangement » des gens à la surface de la terre », traduit sa volonté de s’intéresser au fonctionnement des phénomènes et non de s’arrêter à leur simple description. Cela explique les deux socles de compétences fondamentales sur lesquels il s’appuie systématiquement : les mathématiques et l’informatique, pour analyser différents domaines thématiques, souvent en vue de leur application concrète.

Deux approches principales ont dirigé les recherches de Tobler :
– Approche théorique et conceptuelle (Tobler est à l’origine de deux lois de la géographie : la première Loi de la géographie (la Tobler first law en 1970 qui donnera lieu à un forum en 2000) et la seconde est dédiée à la « Hiking fonction » ;
– Approche liée au développement de programmes et d’outils permettant la mise en œuvre de propositions méthodologiques.

Rappelons que Tobler (1959) est à l’origine, avec son système MIMO (Map in Map Out), de ce qui deviendra plus tard les Systèmes d’information géographique (SIG). L’article « Automation and Cartography » qui le présente est ainsi le premier article de Tobler ; le dernier consacré à … Mercator ! (Tobler, 2017) a gagné un titre posthume à la 2017′ CaGIS Map Design Competition.

Sur le plan thématique méthodologique, Tobler s’est en particulier penché sur la modélisation des interactions spatiales ; la « cartographie analytique » ou cartographie thématique de recherche ;  la généralisation cartographique ; l’interpolation et le lissage cartographique ; les cartogrammes au sens de transformations cartographiques de positions (projections).

Enjeux

Le premier enjeu de TTT réside dans le regard contemporain porté sur des travaux précurseurs mais pour la plupart méconnus, alors qu’ils demeurent fondamentaux pour l’analyse de données localisées, d’où l’importance de leur mise à plat en vue de leur classement thématique pour en faciliter l’accessibilité et la connaissance
>> L’analyse du corpus de documents textuels de Tobler donne lieu à une bibliographie thématique en cours de constitution. Celle-ci sera mise à disposition à l’issue d’un référencement sur Zotéro. Un archivage sur une plateforme dédiée est envisagée, dans la mesure du possible, en vue d’une meilleure diffusion de ces documents.

Le second enjeu tient à une relecture des travaux théoriques et méthodologiques de Tobler, en vue de faciliter leur prise en main avec les outils contemporains. Il donne lieu à une ré-écriture des programmes informatiques (dans les langages actuels tels R et d3) que Tobler a mobilisé dans (une sélection de) ses publications et communications.

Les expérimentations qui en résultent sont mises en œuvre, d’une part, sur les (propres) jeux de données de l’auteur et d’autre part, sur des jeux de données variés qui intéressent les membres de TTT, dans le cadre d’une validation empirique plus générale des propositions de Tobler.
>> Les programmes et données correspondantes font l’objet d’un dépôt dédié – privé pour l’instant – qui sera ultérieurement ouvert à la communauté.
>> Les différentes expérimentations liées l’écriture de programmes issus des travaux de Tobler sont destinées à former un package R. Elles seront présentées au fil de l’eau sur le carnet de recherches #Néocarto [Voir ici].

Collectif

TTT s’appuie sur une équipe interdisciplinaire composée de géographes, cartographes, géomaticiens, statisticiens et informaticiens, organisée autour de cinq co porteur.e.s.

Équipe principale
* prenom.nom@univ-eiffel.fr                **prenom.nom@cnrs.fr           ***nom@univ-tlse2.fr

  • Françoise BAHOKEN * (co-porteure, coord.) – chargée de recherche, U. Gustave Eiffel / AME
  • Anne-Christine BRONNER ** (co-porteure) – ingénieure de recherche, CNRS / UMR 7363 Sage
  • Étienne CÔME * (co-porteur, coord.) –  chargé de recherche, U. Gustave Eiffel / COSYS
  • Laurent JÉGOU *** (co-porteur) –  maître de conférences, U. de Toulouse 2 – CNRS / UMR 5193 LISST /  CIEU
  • Nicolas LAMBERT ** (co-porteur) –  ingénieur de recherche,  CNRS / UMS 2414 Riate
  • Gilles VUIDEL – ingénieur de recherche, CNRS / UMR 6049 ThéMa

Collaborations spécifiques

  • Colette CAUVINProfesseur des universités, U. de Strasbourg
  • Claude GRASLANDProfesseur des universités, U. de Paris (Paris 7) / UMR Géographie-cités
  • Sébastien REY – ingénieur de recherche, U. de Rouen – CNRS / UMR IDEES
  • Nicolas ROELANDT –  ingénieur géomaticien, U. Gustave Eiffel / AME

Le collectif est ouvert à toute proposition de collaboration.

Financements

TTT est financé pour deux ans (2020-2021) par la direction scientifique de l’Université Gustave Eiffel (Ex. IFSTTAR) et la participation de membres des départements AME et COSYS. Il reçoit également un soutien financier du Projet fédérateur Mobilités et transitions numériques (PF MobtransNum), de l’UMR 7301 Migrinter (CNRS, U. de Poitiers), ainsi que la participation de membres de l’UMR SAGE CNRS Univ. de Strasbourg, de l’UMS RIATE CNRS Univ. de Paris CGET, de l’UMR LISST CNRS Univ. de Toulouse et de l’UMR THEMA CNRS Univ. de Besançon.

Démarche d’ensemble

Action 1. Identification des travaux de Tobler
Rassemblement et identification des travaux (articles et programmes) de Tobler
Identification des travaux ayant déjà fait l’objet d’une valorisation

Action 2. Références bibliographiques de Tobler
Classement thématique ;
Recodage en vue d’un import dans Zotero ;
Réalisation d’une bibliographie thématique ;
Création d’un dépôt thématique des textes et programmes informatiques.

Action 3. Programmes informatiques de Tobler
État de la question programmes existants, ceux déjà mobilisés dans les supports et langages actuels ;
Choix des thèmes de programmes – articles, données, code
Développement d’un package R (en liens avec d3)

Action 4. Valorisation et dissémination
Colloque international Tous (im)mobiles, tous cartographes ? du 2 au 4 novembre 2020.
Journée CartoStats 2.0 :  Tobler à Paris, 20 ans plus tard (programmée en mars 2022)
Ecole Thématique  Transformations cartographiques (TRANSCARTO)  (Anne-Christine BRONNER, coord.)

Références mentionnées

Tobler W. R. (1959.1) « Automation and Cartography », The Geographical Review, XLIX, 4 (1959), pp. 526–534; translated and reprinted in Geodeziya i Kartografiya, XXI, 3, (Moscow, 1962).

Tobler W. R. (2017), « A new companion for Mercator », Cartography and Geographic Information Science (CaGis), 45:3, 284-285, DOI: 10.1080/15230406.2017.1308837


Suivre les travaux de TTT

Publications

  • Lambert N., Bahoken F., Côme E (à paraître), Vers une relecture du Flowmapper de Tobler.
  • Cauvin C. (2020), Waldo Tobler, Hypergéo, Encyclopédie électronique, en accès libre, consacrée à l’épistémologie de la géographie, rubrique Géographie / Géographes.

Billets & posts de carnets


Quelques références de Tobler en cours de mobilisation

Publications

– Tobler, W. R. (2013),  A study of Munich commuting, Soltice, An electronic journal of geography and mathematics, XXIV, 1:1-4.
– Tobler, W. R. (1987), FlowMapper Tutorials, p. 9
– Tobler W. R. (1982), Cartographic study of movement tables, Presentation in the National Computer Graphic Assembly – session on Statistical Graphics – Mapping, Anaheim, 17-06-1982
– Tobler, W. R. (1981), A Model of Geographical Movement, Geographical Analysis, 13: 1-20. DOI : 10.1111/j.1538-4632.1981.tb00711.x
– Tobler, W. R. (1981), Depicting federal fiscal transfers, The Professional Geographer, 33:4, 419-422, DOI : https://doi.org/10.1111/j.0033-0124.1981.00419.x
– Tobler, W. R. (1979), A geographical flow mapping program, Geographical Analysis, n°13, Vol. 1, pp. 1-20.
– Tobler W. R. (1975), Mathematical map models, Proceedings, CartoGIS, p. 65-73
– Tobler, W. R. (1973). Choropleth maps without class intervals. Geographical analysis, 5(3), 262-265. http://csiss.org/SPACE/workshops/2006/UCSB/docs/Choropleths.pdf
– Tobler, W. R. (1970), Experiments in migration mapping by computer, The American Cartographer, vol. 14, n°2, pp. 155-163.

Notes de recherches (non publiées)

– Tobler, W. R. (n.-d), On viewing flow map, in: Movement mapping, Notes de recherche non datées, 6 p.
– Tobler, W. R. (n.-d), Optimal Parsing of Large Arrays, in: Movement mapping, Notes de recherche non datées, 6 p.